Découvrez les Espaces naturels sensibles


Retour à la carte générale
Espaces naturels sensibles | La vallée en Barret (ou vallée du Garon)

La vallée en Barret (ou vallée du Garon)

Surface du site et communes concernées

Le site de la vallée en Barret d’une superficie de 720 ha, s’étend sur les communes de Soucieu-en-Jarrest, Brignais et Chaponost.

Intérêt écologique et pédagogique

La vallée du Garon est une zone naturelle encore préservée aux portes de Lyon. Composée d’une mosaïque de milieux naturels : boisements, landes, affleurements rocheux, vergers, prairies, cultures, elle abrite des espèces animales et végétales rares comme le Triton crêté, amphibien d’intérêt européen ou la Nielle des blés, plante menacée qui se développe dans les cultures. La présence des vestiges de l’aqueduc du Gier, qui traverse le site de sud-ouest en nord-est, lui confère une valeur patrimoniale exceptionnelle.

Gestionnaire du site

Le Département et la communauté de communes de la Vallée du Garon.

Historique du plan de gestion et partenariat

Les deux Communautés de communes de la Vallée du Garon et du Pays mornantais sont partenaires du projet. Elles ont sollicité le Département en 1999 pour lancer un plan de gestion et de mise en valeur, au titre de la politique espaces naturels sensibles. La Communauté de communes de la Vallée du Garon est maître d’ouvrage des opérations d’aménagement. Elle a une délégation sur le territoire de la Communauté de communes du Pays mornantais. Le premier plan de gestion (2002-2006) a été révisé en 2007 par la cellule Espaces Naturels de RIE (Rhône Insertion Environnement) et a donné lieu à la définition d’objectifs pour les 5 années à venir (2008-2012).
En 2006, une Zone de préemption au titre des espaces naturels sensibles (ZPENS) a été définie sur le site.

La localisation du site en milieu périurbain offre un attrait non négligeable pour les loisirs nature. Mais la pression liée à la fréquentation du public, ainsi que le processus d’évolution des paysages, avec l’extension des boisements sur les milieux ouverts, ont motivé les collectivités locales à s’engager dans un programme de gestion.

Les objectifs et principales actions du plan de gestion

  • Maintenir la mosaïque de milieux caractéristiques de la vallée en Barret et préserver voire améliorer la qualité de ses patrimoines naturel, paysager et archéologique

Il s’agit en premier lieu d’affiner les connaissances naturalistes sur le site par des suivis scientifiques, inventaires…. Des mesures de restauration et de gestion des différents habitats (affleurements rocheux, boisements, mares, haies) sont également mises en place pour préserver leurs qualités.

  • Organiser l’accueil du public

L’accueil du public et l’organisation de la fréquentation du site constituent une action prioritaire depuis 2002. Cela passe par plusieurs actions depuis la maîtrise de la circulation motorisée à l’optimisation des aires de stationnement aux entrées du site, en passant par la surveillance et l’entretien régulier du site.

  • Sensibiliser et impliquer le public et les acteurs

Les actions correspondant à cet objectif visent à sensibiliser les publics, via les animations scolaires et leur restitution par exemple, et à sensibiliser et impliquer les acteurs du site comme les agriculteurs, les riverains, les élus etc., au travers notamment d’une démarche de concertation.

Sentier d’interprétation

- 

titre documents joints


Compléments

Pour en savoir plus

- 

Accès et stationnement

Des idées de balades et de randonnées sur le site du Rhône

www.rhone.fr

Département du Rhône