Découvrez les Espaces naturels sensibles


Retour à la carte générale
Espaces naturels sensibles | La vallée du Bozançon

La vallée du Bozançon

Surface du site et communes concernées

Situé sur le territoire de la COPAMO, le site couvre 1500 ha sur les communes de Riverie, Saint-Didier-sous-Riverie, St Maurice-sur-Dargoire et Ste Catherine (Communauté de communes du Pays mornantais).

Intérêt écologique et pédagogique

La vallée du Bozançon se caractérise par la présence d’une faune remarquable avec une grande diversité d’espèces : chauve souris, plusieurs espèces d’oiseaux présentes en période de nidification (dont le hibou Grand Duc et le circaète Jean-le-Blanc), présence, en milieu aquatique de l’écrevisse à pieds blancs, du sonneur à ventre jaune (crapaud) du triton crêté et d’autres amphibiens dans les mares et cours d’eau.
Cette richesse est liée notamment à la diversité des milieux représentés sur le site : forêts, landes, cours d’eau avec forêts rivulaires, zones d’affleurements rocheux abritant une végétation méditerranéenne...

La vallée du Bozançon est par ailleurs d’une grande qualité paysagère de par son relief marqué, ses grandes masses boisées et la présence d’un patrimoine bâti de qualité (loges, murets…) voire exceptionnel (vestiges de l’aqueduc romain du Gier).

Gestionnaire du site

Le Conservatoire rhône-alpes des espaces naturels (CREN) pour le volet préservation et gestion des milieux naturels, et la Communauté de communes du Pays Mornantais pour le volet "animations pédagogiques".

Historique du plan de gestion et partenariat

En 2003, l’étude pour le plan de gestion des ENS de l’ouest lyonnais signalait la richesse écologique de ce site, pourtant non inscrit en ENS. À la demande de la Communauté de communes du Pays mornantais, le Département a mené, en 2005, une étude confirmant l’intérêt patrimonial de la vallée du Bozançon. Le site a donc été inscrit à l’inventaire des ENS du Département en 2005 puis fait l’objet d’un plan de gestion validé en 2007.

Les objectifs et principales actions du plan de gestion

1. Pour le volet gestion du patrimoine naturel :

  • Conserver la forêt résiduelle rivulaire d’aulnes et de frênes ainsi que des espèces faunistiques associées par maintien de la qualité et de la dynamique du cours d’eau ;
  • Maintenir voire réouvrir les zones de landes et fructicées abritant une avifaune remarquable ;
  • Conserver les mares et prairies humides abritant une flore et une faune remarquables, en développant un partenariat avec les agriculteurs
  • Améliorer la connaissance de certaines espèces : inventaire des mares, suivis des oiseaux, recherche d’insectes ;

2. Pour le volet mise en valeur, sensibilisation et accueil du public :

  • Faire adhérer et participer les acteurs locaux (élus, propriétaires, riverains, agriculteurs, associations...). Cela passe notamment par des actions de concertation, d’échanges et d’information ;
  • Sensibiliser les publics (adultes et enfants) à la fragilité de l’espace et à la nécessaire préservation du site (animations pédagogiques, outils de communication, équipement d’interprétation...) ;
  • Gérer la fréquentation ;
  • Entretenir régulièrement le site (propreté, sécurisation des équipements...).

Sentier d’interprétation

Deux boucles d’interprétation sont prévues sur le thème « la vallée du Bozançon, l’ENS des petits et des grands ». Un petite boucle intitulée "le sentier des petits et des grands" sur les hauteurs de la vallée, entre Sainte-Catherine et Riverie et une grande boucle "Sur les chemins du Bozançon" plus sportive allant au cœur de la vallée.


Groupe de travail à venir


Compléments

Pour en savoir plus

- 

Accès et stationnement

- 

Des idées de balades et de randonnées sur le site du Rhône

www.rhone.fr

Département du Rhône