Découvrez les Forêts
Départementales


Retour à la carte générale
Patrimoine forestier | Forêt de la Pyramide

Forêt de la Pyramide

Surface du site et communes concernées

D’une surface de 272 hectares, la forêt de la Pyramide s’étend sur les communes de Lamure-sur-Azergues, Vaux-en-Beaujolais et Saint-Cyr-le-Châtoux.

Intérêt écologique et pédagogique

La forêt de la Pyramide couvre le sommet et le versant Ouest d’une partie des monts du Beaujolais, entre le col de la Croix de Montmain et le col du Parasoir. Son point culminant atteint, à la Pyramide, 888 m d’altitude.

La forêt se situe en grande partie à l’étage collinéen, où pousserait naturellement le Chêne sessile, ainsi qu’à l’étage montagnard (autour du sommet de la Pyramide et le long de la crête), dominé par le Sapin. Cependant, comme l’ensemble des forêts, l’évolution naturelle de la végétation vers le stade climacique a été interrompue par l’action de l’homme. Le massif se caractérise par des plantations de conifères (Pin Douglas, Sapin pectiné et Pin Laricio) qui couvrent environ 60% de sa superficie. Les feuillus ne représentent qu’un part infime (2%) de ce massif, la part restante étant composée de landes et de secteurs reboisés après la tempête de 1999.

De nombreuses espèces animales inféodées au milieu forestier vivent dans ce massif. L’avifaune remarquable est composée notamment du Pic noir, de l’Engoulevent d’Europe et du Hibou Grand-Duc. On peut y observer également des mammifères suivants comme le Chevreuil, le Sanglier, le Blaireau, la Martre et le Putois mais également des reptiles et des amphibiens dans les zones humides.

L’Office national des forêts, gestionnaire des forêts départementales

L’Office national des forêts gère un ensemble de dix massifs forestiers, propriétés du Département, dont la forêt de la Pyramide. Pour chacun d’entre eux, il élabore un plan d’aménagement pour une période de 10 à 15 ans. Ce plan comprend un état des lieux des peuplements et des travaux, une analyse des besoins économiques, sociaux et environnementaux et un historique de la gestion passée. Il précise enfin les modalités de gestion du massif par secteur à suivre pendant sa période de validité.

Les objectifs et principales actions du plan de gestion

Le Département a défini en 2000 les priorités de gestion de son domaine forestier. Pour le massif de la Pyramide, la majeure partie des surfaces est dédiée à la production de bois d’œuvre, tout en adoptant une démarche de développement durable. En effet, le plan d’aménagement intègre également des objectifs de préservation de la qualité des paysages, d’organisation du développement de la fréquentation par le public et la préservation des habitats naturels à enjeux pour la faune et la flore sauvage

Pour remplir ces objectifs, le plan d’aménagement établit, par parcelle, des programmes prévisionnels de coupe et des règles de sylviculture. Pour répondre aux objectifs environnementaux et en lien avec l’accueil du public, des actions sont entreprises comme le maintien des crêts dévastés par la tempête de 1999 en zones ouvertes, le recours à la régénération naturelle de feuillus notamment dans les vallons, la conservation des taillis, le développement des sous-bois, la conservation des arbres morts ou encore la valorisation des points de vue.

Sentier d’interprétation

- 


Compléments

Pour en savoir plus

Découvrez l’exposition « Nouvelles des forêts »

Panneau 1
Panneau 2
Panneau 3
Panneau 4
Panneau 5
Panneau 6
Panneau 7
Panneau 8
Panneau 9
Panneau 10
Panneau 11
Panneau 12
Panneau 13

Accès et stationnement

Accès par Saint-Cyr-le-Châtoux : aller à la Papilloud par le hameau du Creux
Col de la Croix de Montmain : accès depuis Lamure-sur-Azergues par la D44 ou depuis Vaux-en-Beaujolais par la D49 puis D44

Des idées de balades et de randonnées sur le site du Rhône

www.rhone.fr

Département du Rhône