Découvrez les Forêts
Départementales


Retour à la carte générale
Patrimoine forestier | Forêt d’Avenas

Forêt d’Avenas

Surface du site et communes concernées

D’une surface de 313 hectares, la forêt de la Pyramide s’étend sur les communes d’Avenas, Les Ardillats, Beaujeu, Chiroubles, Fleurie, Lantignié, Regnié-Durette, Vauxrenard et Ouroux.

Intérêt écologique et pédagogique

La forêt d’Avenas est en fait composée de cinq massifs (ou cantons) distincts : les Aiguillettes, la Lienne, Faudon, le Fût d’Avenas et la Serve/Le Bourbet. Elle se développe sur les sommets arrondis des derniers contreforts de la bordure est du Massif central entre le Beaujolais et le Mâconnais et domine la vallée de la Saône.

Les cantons de Faudon, du Bourbet et une partie du canton de la Lienne sont situés à l’étage collinéen, au niveau duquel le Chêne sessile pousserait naturellement. Les autres cantons relèvent de l’étage montagnard, dominé par le Sapin. Cependant, comme la plupart des forêts, l’évolution naturelle de la végétation vers le stade climacique a été modifiée par l’action de l’homme. Les forestiers sélectionnent des essences et les plantent en fonction de leur caractéristique pour qu’elles soient adaptées à leur environnement.

Le massif se caractérise par des plantations de conifères (Pin Douglas, Sapin pectiné et Pin Laricio) sur environ 40% de sa superficie. Les feuillus sont relativement importants sur ce massif (17%). La surface restante est constituée de pelouses, landes et de secteurs reboisés après la tempête de 1999.

On retrouve dans le massif d’Avenas le cortège classique des espèces animales présentes en forêt dans nos régions, comme par exemple le Pic noir, l’Engoulevent d’Europe, le Hibou Grand-Duc, le Chevreuil, le Sanglier, le Blaireau, la Martre et le Putois. La forêt abrite aussi des reptiles (Couleuvre à collier, Vipère aspic…) et des amphibiens (tritons, salamandres, grenouilles et crapauds).

L’Office national des forêts, gestionnaire des forêts départementales

L’Office national des forêts gère un ensemble de dix massifs forestiers, propriétés du Département, dont la forêt d’Avenas. Pour chacun d’entre eux, il élabore un plan d’aménagement pour une période de 10 à 15 ans. Ce plan comprend un état des lieux des peuplements et des travaux, une analyse des besoins économiques, sociaux et environnementaux et un historique de la gestion passée. Il précise enfin les modalités de gestion du massif par secteur à suivre pendant sa période de validité.

Les objectifs et principales actions du plan de gestion

Une très grande partie des surfaces du massif d’Avenas est consacrée à la production de bois d’œuvre. Cet objectif de production est mené conjointement avec des objectifs de préservation de la qualité des paysages, d’organisation du développement de la fréquentation par le public et la préservation des habitats naturels à enjeux pour la faune et la flore sauvage.

Dans le respect des objectifs fixés par le plan d’aménagement, l’Office national des forêts détermine des programmes prévisionnels de coupe et des règles de sylviculture par parcelle forestière. Des actions sont aussi mises en œuvre pour accueillir le public et prendre en compte les enjeux écologiques et paysagers : organisation d’animations pédagogiques, valorisation et aménagement des points de vue, maîtrise des peuplement résineux par la plantation de bouquets de feuillus, préservation des pelouses sommitales et des formations végétales sur rochers, des zones boisées en fond de vallon et zones humides et mares…

Sentier d’interprétation

- 


Compléments

Pour en savoir plus

Découvrez l’exposition « Nouvelles des forêts »

Panneau 1
Panneau 2
Panneau 3
Panneau 4
Panneau 5
Panneau 6
Panneau 7
Panneau 8
Panneau 9
Panneau 10
Panneau 11
Panneau 12
Panneau 13

Accès et stationnement

Col du fût d’Avenas : accès depuis Belleville-sur-Saône par D18 ou Monsols par D18E
Col de Durbize : depuis Belleville-sur-Saône par D18 puis D18E

Des idées de balades et de randonnées sur le site du Rhône

www.rhone.fr

Département du Rhône